passion plaisir

jardin animaux bricolage
 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les allergies au jardin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
patrick
Admin
Admin


Messages : 205
Date d'inscription : 27/12/2012
Age : 44
Localisation : 26 drome

MessageSujet: Les allergies au jardin   Sam 11 Mai - 1:53

Les allergies au jardin
Chaque année de nombreuses personnes subissent les affres répétées des allergies saisonnières. En fonction de la météo, de la saison, des périodes de floraisons et donc des émissions de pollens… elles se mettent à éternuer et leur nez coule. Parfois ces symptômes sont associés à un mal de tête et une chute d'énergie voire à des crises d'asthme. Ceci est d'autant plus dramatique que certains ont l'âme jardinière ou sont passionnés de ballades en pleine nature. Ces personnes ont toutes bien du mal à se passer d'un environnement végétal. A cela s'ajoutent les risques d'allergies cutanées qui n'en sont pas moins invalidantes. La prudence et la prévention sont alors deux remparts pour limiter les effets de cette menace grandissante dans la population. Les jardiniers quant à eux auront soin de ne pas planter de végétaux allergènes.
Gare aux pollens !
Ce sont principalement les plantes anémophiles, c'est à dire qui sont pollinisées par le vent, qui s'avèrent allergisantes. Hormis les graminées de toutes sortes, sauvages ou décoratives et très pourvoyeuses en pollens, la saison des allergènes commence généralement avec la floraison des arbres comme les noisetiers, mais aussi les bouleaux, les aulnes et les charmes. D'aucuns s'avèrent aussi importunés lors de la floraison des troènes, par les émanations des cyprès, des chênes ou des châtaigniers, voire des oliviers, hêtres, peupliers, platanes, saules ou tilleuls. Mais la plus grande vague d'allergène en France débute en été (à partir d'août) avec la floraison d'une sorte d'armoise, l'ambroisie qui se répand principalement dans le couloir rhodanien. D'ailleurs des campagnes d'arrachage sont annuellement programmées pour limiter son invasion. Un n° vert d'information est mis à disposition du public sur ce sujet: 0800 869 869, ainsi qu'un site dédié : www.ambroisie.info qui permet de suivre, au jour le jour et localement, la floraison de ces plantes.
Pas touche !!!
Le contact avec les végétaux n'est pas dépourvu de dangers. Là encore chacun est différemment sensible aux végétaux réputés allergisants et qui causent des dermatoses plus ou moins importantes et douloureuses. Toutefois, c'est surtout en été que les symptômes sont les plus fréquents avec le port d'habits plus décontractés. La sueur est alors un facteur aggravant dans le cas de nombreuses plantes telles que la haute berce du Caucase ou la filipendule ulmaria poussant dans les fossés humides. Au jardin, des dermatoses sont possibles au contact du feuillage de certaines "astéracées" ou cousines des marguerites telles que tournesols, artichauts, camomilles ou chrysanthèmes.

En revanche, le jardinier aura soin de manipuler et, en particulier, tailler certaines plantes avec moult précautions : gants à manchettes, bras couverts voire port de lunettes. Ainsi, les euphorbes sont réputées toxiques par leur latex, une sorte de lait blanc qui sourd des plaies de taille. Ainsi, si vous vous en enduisez par inadvertance l'avant-bras, en quelques heures vous sentirez vos lèvres brûler durablement: avis aux peaux très sensibles. De même, ma femme est devenue aveugle d'un œil durant près de trois jours après qu'une goutte de latex d'euphorbe myrsinites lui ait sauté dans l'œil durant une opération de nettoyage des fleurs fanées dans la rocaille. D'autres espèces sont réputées allergisantes pour certaines personnes. Tel est le cas de la rue (Ruta graveolens) au beau feuillage bleu, des tiges du Fremontodendron californicum, un bel arbuste exotique aux grandes coupes printanières jaune d'or. D'autres arbustes sont à éviter: les sumacs aux tiges et fruits velus et leur cousin l'arbre à perruques (Cotinus coggygria). Quelques bambous s'avèrent aussi espiègles par la pilosité de leurs chaumes.

Au potager, méfiez-vous du feuillage du panais, de l'angélique, de la rhubarbe ou de l'ache des montagnes.

Dans la maison, évitez d'accueillir des primevères du Cap (Streptocarpus), les primevères obconiques et malacoïdes, les dieffenbachias et crotons.

_________________
L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité.
Revenir en haut Aller en bas
http://passion-plaisir.forumactif.org
 
Les allergies au jardin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ruche dans mon jardin
» les mauvaises herbe dans le jardin
» Débutante : projet d'un jardin exotique
» idée pour créer mon jardin
» Oeuf de tortue trouve dans mon jardin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
passion plaisir :: Nos Discutions :: Discution entre membres-
Sauter vers: